Les frais de secours

lundi 3 février 2014
par  Dominique LASSERRE
popularité : 48%

QUESTION :

Bonjour,
Ci joint un lien vers un article de chez nos amis Suisses :

http://mdemierre.speleologie.ch/?p=1986

La situation 11 nous concerne particulièrement et semble mettre en exergue une fragilité de l’assurance FFS (les belges semblent faire mieux)

Eric

REPONSE :

Merci ERIC pour ce suivi.

Il est dommage que nous n’ayons pas dans cet article de réels chiffres sur le coût des secours en Suisse (introuvable sur le site de la REGA).
En faisant le tour des différents problèmes évoqués dans cet article, on s’aperçoit que les solutions suisses ne sont guère meilleures que les nôtres :

- le meilleur plafond de garanties des contrats suisses est à 30 000 francs suisses soit 27 000 €.

Avec nos 23 000 €, notre contrat propose le plafond le plus élevé en frais de secours en France et n’est pas vraiment éloigné de "la" solution suisse. Les exemples chiffrés dans cet article place d’ailleurs quasiment le spéléo suisse dans les mêmes difficultés que le spéléo français égaré en Suisse (à 4000 € près...).

- un plafond à 100 000 € existe sur un autre contrat mais lorsqu’on est travailleur suisse adhérent à ce régime volontaire (cela ressemble à notre régime social obligatoire avec de la complémentaire santé) : combien coûte t-il ?

Si Allianz propose effectivement un plafond à 247 000 € en frais de secours en Belgique, cet assureur ne répond pas à notre dernier appel d’offre en France (ce que je fais avec notre courtier tous les 2 ans).

Allianz, qui est l’assureur de la FFME, ne propose qu’un plafond à 15 244 € pour ce poste dans ce contrat ! Cela restera un mystère.

Voir à ce sujet le comparatif sur le site de la ComAss : http://assurance.ffspeleo.fr/spip.php?article71

Les belges font mieux pour ce poste mais il est facile de donner un plafond très élevé quand on sait que le coût moyen est bien inférieur : çà s’appelle "de la technique commerciale", très utilisée chez les assureurs hors économie sociale.

Enfin, s’il faut comparer et tout comparer, les plafonds RC et IA du contrat belge sont déplorables au regard de ce que propose notre contrat.

Il reste donc comme solution d’être un généreux donateur à la REGA... qui se réserve le droit d’intervenir ou non selon les cas !... Ah, ces Suisses...

Voir leur site : http://www.rega.ch/fr/home.aspx

Le coût des secours en Suisse m’est très régulièrement évoqué : je n’ai pas connaissance d’un déficit de notre contrat sur les accidents survenus en Suisse.

Il n’y a pas de solution aujourd’hui via notre assurance qui n’a rien de fragile, rassure toi !

Cordialement,

Dominique