RIF, RIC et assurances

mercredi 12 juillet 2017
par  Dominique LASSERRE
popularité : 19%

Quelques points à ne pas oublier :

- vérifier avec la Délégation assurance comment les lieux et le matériel nécessaire à l’organisation du RIF/RIC sont assurés.

- chaque participant doit être en mesure de prouver qu’il est assuré et que les frais liés à un accident ou secours sont bien couvert par son assurance.
Pour les licenciés FFS, AFC, CAF pas de problème mais vérifier pour les adhérents FFME ce que prévoit leur contrat dans ce type de manifestation.

- s’assurer que les pratiquants individuels/autonomes aient une couverture.
Sinon leur proposer une licence/assurance temporaire 1 mois à la fédé (35 euros environ) et leur faire signer un bordereau d’inscription leur proposant notre assurance temporaire un mois. En cas de refus, faire signer une attestation justifiant l’existence d’une assurance personnelle.

- pour les pratiquants individuels non autonomes, qui devront alors être encadrés par un cadre :
ils peuvent être assurés à la journée (assurance initiation FFS) et DOIVENT alors être encadrés par un cadre FFS ou FFCAM ( condition impérative pour cette assurance journée).
ATTENTION, l’encadrement par un adhérent FFME n’est pas accepté.

Il n’y a pas de limites du nombre de sorties qui peuvent être assurées dans ce cadre.


Navigation

Articles de la rubrique